crevette ou pas

crevette ou pas

Si je vous disais chaleur, été, plage. Vous me répondriez sûrement vacances, voyage et fruit de mer ! Bien sûr l’heure n’est plus aux bronzages. Les élèves sont de retour sur le banc de l’école, les bacheliers fraichement diplômés enchainent les « salon de l’étudiant » à la recherche du lieu de leurs prochaines études. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier de se faire plaisir. Car même si nous avons troqué les belles plages aux sables fins contre les piles de dossiers à rendre ou à l’odeur de la craie sur le tableau noir, la chaleur persiste. Alors si le soleil est toujours aux rendez-vous pourquoi pas les crevettes ? Vous serez sûrement surpris par mes propos. Vous vous demanderez : pourquoi les crevettes et pourquoi pas des poissons ou des noix de coco qui seront bien plus exotiques. Et bien tout simplement parce que les crevettes sont bien plus délicieuses. Les noix de coco, il faut le dire mais ils finissent toujours en bonbon qui seront écraser dans les valises ou même pire n’arriveront pas à bon port pour cause de gourmand. Et qui en plus vous donnerez mal aux dents. Les crevettes en revanche sont bien plus délicats, plus difficiles à transporter ce qui fera de ce dernier un met bien meilleur à savourer. Mais si après tout ça vous n’êtes pas encore convaincus c’est que vous auriez sans doute déjà goûté des beignets de crevettes chez le marchand de rue en bas de chez vous ou que le soleil vous à taper trop fort sur la tête. Pas de panique ! Nous sommes là pour y remédier. En bon lecteur que vous êtes, vous aurez compris que ces prochaines lignes seront dédiées  à nos chères amies les crevettes. Tout d’abord chassez de votre esprit l’idée d’aller acheter vite faits des crevettes et les déguster en lisant ces mots : cela vous fera plus mal à vous qu’à moi. Quand vous comprendrez qu’il existe mille et une manières de les cuisiner. Commençons par le plus simple c’est-à-dire les crevettes grillées. Pour cela il suffit de passer les crevettes que vous aurez préalablement nettoyées dans une marinade à base de jus de citron (cela rehaussera le goût tout en donnant l’occasion aux allergiques de se faire plaisir sans le regretter plus tard) avant de les passer aux grilles. Simple comme dire bonjour. Sinon vous pouvez si vous en avez l’occasion de préparer une petite spécialité du Nord de la grande île : des crevettes aux « ananambo ». C’est assez simple à cuisiner. Pour ce faire il faut faire bouillir de l’eau dans laquelle on ajoute les crevettes séchés qui est déjà salés puis les tomates découpées. Enfin on ajoute ces fameux « anana ». Et voilà ! Cela paraît simple dit comme ça mais je ne vais pas détailler tout le processus de la cuisine. Cependant je suis sûr que vous avez saisis l’esprit de cette recette. Cette dernière serait parfaite pour le repas du dimanche en famille.

Landry